Accueil » Le Magazine • Nouveaux produits & soinsZoom sur ...

Avec Roselift Collagène, Payot voit la vie en rose…

3 juillet 2019 Pas de commentaire

Après la vie en bleu en 2018 avec le lancement de la gamme Blue Techniliss, Payot voit la vie en rose cette année, avec la sortie de Roselift Collagène sur le segment de la fermeté et de l’anti-relâchement. Pardon, du « slow age » : chez Payot, on ne parle plus d’anti-âge, ni d’anti-rides, mais de « slow age », de co age » ou encore de « pro age » : bienvenue dans l’ère du « well aging » !

Cinq produits visage composent cette nouvelle gamme qui remplace la ligne Performlift (7 produits) : une crème jour liftante, une crème nuit resculptante, un sérum redensifiant, un soin regard liftant et un coffret de dix patchs regard liftant et défatiguant à la texture hydrogel. Comme souvent, les textures sont onctueuses et bien travaillées : la sensorialité – associée à l’efficacité – est l’une des promesses de Payot, rappelle Marie-Laure Simonin Braun, sa présidente.

Quant aux formules, elles renferment toutes un actif breveté, issu de la rose de Damas, associé à des peptides de synthèse afin de stimuler la production de collagène. Les prix sont plutôt haut de gamme pour la marque : de 45 € environ le soin des yeux (pot 15 ml) à 79 € le soin nuit (pot 50 ml). « Nous sommes en train de reformuler l’ensemble de nos gammes et nous en profitons pour supprimer certains ingrédients controversés au fur et à mesure, comme le phénoxyéthanol. Nous avons une centaine de références et c’est difficile de tout changer simultanément, en conservant la même sensorialité et la même efficacité. Mais nous y travaillons », indique la dirigeante.

La mise sur le marché de Rosalift collagène est prévue pour septembre prochain en France. Aujourd’hui, la marque est diffusée dans quelque 1200 points de vente sur le territoire, dont 65% environ d’instituts et de spas (une vingtaine), 20% de parfumeries sélectives (avec ou sans cabine) et 10% de pharmacies et parapharmacies. L’an passé, son chiffre d’affaires s’est établi à 32 millions d’euros, en hausse de 6% en France (sur un marché en régression) et de 11% à 12% à l’international. Ces résultats, elle les doit notamment à la progression de certains marchés (Espagne, Suisse, Afrique du Sud, Australie…), mais aussi à sa diffusion au Royaume-Uni par un nouvel agent. En France, Payot a ouvert une centaine de points de vente l’année dernière.

Anne Autret

PS : à noter aussi la création de rituels visage de 20 mn, inspirés du modelage aux 42 mouvements créé par Nadia Payot. Ces soins express visent la clientèle pressée ou disposant d’un plus petit budget. Très tendance !

Laissez un commentaire !

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.