Accueil » Le Magazine • Business & communication

Nouveau départ pour Daniel Jouvance

5 juillet 2012 Pas de commentaire

Il aura fallu peu de temps à la nouvelle direction de la marque Daniel Jouvance (groupe Yves Rocher) pour lui offrir un nouvel élan. Un peu plus d’un an seulement, pour un résultat visible à partir de septembre. Nouveau logo, nouvelle identité, nouveaux packagings, nouveaux produits : c’est un véritable plan de relance qui attend cette spécialiste de la cosmétique marine vendue à distance (VPC, internet), au centre de thalasso Daniel Jouvance de Pornichet et dans les 5 spas Daniel Jouvance en France et au Maroc. Objectif poursuivi : élargir sa clientèle en captant les femmes à partir de 30 ans, lui donner davantage de visibilité et retrouver le chemin du développement en s’appuyant sur ses points forts. «En 2003, notre chiffre d’affaires consolidé était de 80 millions d’euros. Aujourd’hui, il est de 45 millions d’euros. Le challenge est là», résume Linda Martraire, directrice générale de la société (visuel ci-contre).

Au cœur de la réflexion, l’expertise marine qui sous-tend la griffe depuis sa création en 1980 par Daniel Rocher-Jouvance (visuel ci-contre). Très tôt, ce précurseur s’est doté d’un centre de recherche en Bretagne, sur l’île de Houat (photo du haut), afin d’explorer les richesses extraordinaires des ressources marines – et des micro-algues en particulier. Avant l’heure, il a aussi posé les principes d’une cosmétique naturelle, respectueuse de l’environnement (pots rechargeables, actifs naturels, formules sans parabènes ni phenoxyethanol…). Forte de ces éléments fondateurs, l’équipe Daniel Jouvance s’est lancée dans un vaste chantier de rénovation tout en restant fidèle à ses valeurs clé. Le changement dans la continuité, en quelques sorte… Le logo ? Tout en rondeur et inspiré de Houat, il symbolise une île et un banc de poissons, et tranche avec la nouvelle typo graphique de la marque. La signature ? Simplissime, elle résume le cœur de la griffe : expertise cosmétique marine. Les codes-couleurs ? ils se déclinent dans des bleu Atlantique, vert océan, gris ardoise, blanc écume…

Dès le mois de septembre, les premières lignes de produits ainsi repackagées (Aquamondi  Bretagne, gamme mains, soins visage Structure Fermeté, les shampooings…) seront soumises au verdict des consommateurs. Et début octobre, la marque Daniel Jouvance dévoilera son Concentré Marin, sérum stimulateur de jeunesse (45 euros, 30 ml ; visuel de gauche). Cette émulsion «seconde peau» au parfum légèrement aquatique s’inscrit dans la lignée des sérums nouvelle génération, conçus pour les femmes de tous âges grâce à leur action préventive et réparatrice. Présenté comme une quintessence de la recherche Daniel Jouvance, le Concentré Marin renferme le complexe breveté  fusio 3. Au cœur de sa formule, trois actifs emblématiques de la marque : l’Eau Physiomarine aux 80 éléments minéraux, qui remplace l’eau dans quasiment tous les produits Daniel Jouvance ; un extrait de Tetraselmis, une micro-algue qui agit sur la redynamisation cellulaire ; et un extrait d’Algilys au pouvoir hydratant. «En plus de ces trois actions, le complexe fusio 3 exerce, en lui-même, une action anti-âge car il stimule les sirtuines, protéines de jeunesse», précise Laure Courpotin, directrice du marketing.

Sous deux ans, l’ensemble des gammes devrait arborer le nouveau look Daniel Jouvance. «Nous allons aussi clarifier notre distribution et, dans une deuxième étape, donner plus de visibilité à la marque via davantage d’exposition aux consommateurs», dévoile Linda Martraire. Le lifting du centre de Thalasso Daniel Jouvance, à Pornichet, fait partie des projets. «La thalasso est très importante dans ce contexte d’élan car elle illustre un autre type d’expertise de la marque», précise-t-elle. La dirigeante réfléchit aussi à la création d’une nouvelle vitrine parisienne – l’Espace Mer a fermé ses portes au milieu des années 2000 – et à la façon de «franchiser» l’expertise de la marque. Via la création de boutiques Daniel Jouvance sur le modèle des boutiques Yves Rocher ? Ou la présence de la marque dans d’autres centres de thalasso ? Réponse dans les deux prochaines années.
Anne Autret

Laissez un commentaire !

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.