Accueil » L’actu en bref en 2024

L’actu en bref en 2024

Selon une étude réalisée pour le spécialiste de la thalasso Valdys, 70% des Français déclarent de pas réussir à lâcher prise pendant leurs vacances (source : étude menée par l’institut de sondage Appinio en février 2024 auprès d’un panel représentatif de 1 000 Français). En cause, notamment, la charge mentale liée à l’organisation et à la logistique (courses, repas, tâches ménagères, activités…) : autant de tâches qui mobilisent entre 15 mn et 1H chaque jour pour 80% des vacanciers. Assez logiquement, près de 90% des personnes ayant effectué un séjour thalasso chez Valdys ont le sentiment d’avoir déconnecté plus rapidement que dans le cadre de vacances plus classiques, avec des bénéfices pouvant durer jusqu’à 3 à 6 mois après leur séjour, et 97,5% ont le sentiment d’être pleinement reposées. Pour rappel, Valdys est un groupe familial basé à Douarnenez, en Bretagne. Dirigé par Eric Carré, il possède un établissement à Douarnenez, Roscoff (le berceau de la thalasso en France), Pornichet et Saint-Jean-de-Monts en Vendée (04/04/2024).

Le Grand Hyatt Barcelone***** (465 chambres dont 49 suites) a ouvert ses portes au coeur de la ville, dans le quartier d’Alta Barcelona. En plus de quatre restaurants, l’établissement rénové dans le style Art Déco abrite un Oasis spa by Natura Bissé, la marque de cosmétique espagnole. L’espace bien-être de 1100 m² se compose d’une piscine de 75 m², d’un hammam, d’un sauna ou encore de plusieurs cabines de soin, dont une suite privative avec son propre jacuzzi, un hammam et un sauna. Il s’agit du deuxième Grand Hyatt en Espagne avec le Grand Hyatt La Manga Club Golf & Spa à Carthagène, sur la côte méditerranéenne (03/04/2024).

Le château de Théoule, ex-savonnerie du 17ème siècle devenue au fil du temps une maison de vacances, a rouvert ses portes au mois de mars après trois ans de rénovation, pour se transformer en hôtel de luxe de 44 chambres & suites avec vue sur la baie de Cannes, piscine extérieure, deux restaurants, plage privée, rooftop… et un spa. L’espace bien-être est situé au cœur de l’établissement, désormais dans le giron du groupe hôtelier Millésime, après son rachat en 2021 avec l’appui du groupe d’investisseurs BMF, la Banque des Territoires et la Caisse d’Épargne Côte d’Azur. Ce spa de 300 m² est dirigé par Marlène Lesellier. Il se compose de trois cabines de soin (1 simple, 1 double, 1 en extérieur), d’un sauna, d’un hammam, d’un jacuzzi et de deux bains nordiques situés en extérieur. La carte de soins a été concoctée en partenariat avec les marques de cosmétique MyBlend (groupe Clarins) et Kos Paris de Sophie Allouche (02/04/2024).

La marque de make up artist Fred Mécène se fait, doucement mais sûrement, une place sur le marché du maquillage. Lancée il y a deux ans et demi par Frédérique Mécène et sa fille Gabrielle, elle a été référencée au spa du Negresco, à Nice. Une consécration pour cette jeune pousse aux formules vegan et certifiées Cosmos Organic, qui cherche à se déployer dans les spas et les instituts de beauté. Aujourd’hui, elle est présente dans une soixantaine de points de vente (spas, instituts, pharmacies, concept stores) en France, Suisse, Belgique, à la Réunion et à Dakar, dont le Château de la Gaude*****, à Aix-en-Provence, les deux spas Mamabali à Paris. Pour l’instant, sa gamme se compose du fond de teint liquide Bio de Teint (5 nuances, 58 € les 30 ml) aux formules sans eau, qui assure un joli fini et convient à toutes les peaux. Elle comprend également un correcteur/anti-cernes (36 € le pot 5 gr) qui se décline en trois teintes (28/03/2024).

Le spa du Negresco, à Nice, a ouvert ses portes le 14 janvier dans un espace de 700 m² conçu par l’architecte star Jean-Philippe Nuel. La carte de soins a été élaborée en partenariat avec les marques de cosmétique Codage, Olivier Claire et Vinésime. Un partenariat a également été conclu avec la jeune marque de make up artist vegan et bio Fred Mecène, qui est vendue à la boutique et utilisée dans les prestations maquillage du spa (28/03/2024).

Les thermes de Plombières-les-Bains, dans les Vosges, pourraient connaître un nouveau départ avec la création d’une SEM (Société d’Economie Mixte), qui reprendrait l’exploitation des installations thermales de la ville et y ferait les investissements nécessaires. Cette possibilité a été évoquée lors d’une réunion récente ayant regroupé autour de la table le Conseil départemental des Vosges, présidé par François Vannson, les acteurs publics locaux (Commune, communauté de communes…) et le groupe Avec, propriétaire de l’établissement (et acteur majeur français opérant dans les secteurs de la santé et des maisons de retraite). Les thermes de Plombières connaissent des difficultés financières depuis plusieurs années. Après leur fermeture entre 2020 et juin 2022, le groupe Avec, présidé par Bernard Bensaid, avait fait part de son intention de vendre. Depuis, l’avenir de la station est en suspens faute de repreneur, et l’ouverture de la saison thermale 2024 a été repoussée au 27 mai (au lieu du 8 avril prévu initialement). Une étude de redynamisation du site va être lancée par le Conseil départemental des Vosges, dans le même esprit que celle qui a été réalisée pour les thermes de Vittel, aujourd’hui exploités par le groupe France Thermes, afin d’encadrer le redéploiement de l’activité (27/03/2024).

La marque Tork (groupe Essity), qui revendique la place de n°1 mondial de l’hygiène professionnelle, lance trois nouveaux savons destinés aux établissements haut de gamme – hôtels, salles de sport, spas… : Tork Luxury Savon Mousse, Tork Luxury Savon Liquide et Tork Luxury Savon Liquide Corps et Cheveux (enrichi à l’huile d’argan). Leurs formules sont composées de 94 % à 95 % d’ingrédients naturels (selon la norme ISO 16128) et répondent aux critères de l’Écolabel de l’UE. Les trois produits sont proposés dans un distributeur faciles à recharger (25/03/2024).

La Prairie a fait son retour au Bon Marché au sein de son espace beauté. La marque de cosmétique suisse y est présente avec l’ensemble de ses lignes : Skin Caviar, White Caviar, Pure Gold et Platinum Rare (19/03/2024).

La 42ème édition des Thermalies à Paris a enregistré une belle fréquentation cette année, avec la venue de 250 exposants et plus de 23 000 visiteurs, en hausse de 12% par rapport à 2023. Une affluence record pour le salon organisé par Spas Organisation et qui se tiendra, en 2025, du 23 au 26 janvier au Carrousel du Louvre. Après une année blanche en 2023, les Thermalies Lyon ont également été un succès, selon l’organisateur. Cette année, l’événement a eu lieu plus tôt, du 19 au 21 janvier, et il a fait son retour à la Cité Internationale où il avait fait ses débuts. Il s’est également tenu simultanément au salon du Bien-Etre. Autant d’éléments qui expliquent en partie l’affluence observée pendant les trois jours (27/02/2024).

La réhabilitation des thermes de Salies-de-Béarn s’accélère. Après une première tranche de travaux réalisés à l’intersaison 2022/2023, afin de rénover une partie de la toiture des thermes, de créer un pôle administratif et de déplacer les vestiaires du personnel, la rénovation du spa thermal a démarré en février 2024. Cette phase comprend notamment l’amélioration des vestiaires et la réfection des deux bassins, dont la rénovation totale du bassin aqualudique à l’eau thermale de Salies, pour un investissement de 800 000 euros. D’importants travaux techniques et structurels sont également prévus aux thermes, dès la fin de la saison 2024. L’établissement thermal ouvrira ses portes pour la saison thermale 2024 le 29 avril prochain. Depuis 2022, il est exploité par le groupe France Thermes, présidé par Sylvain Sérafini (27/02/2024).

Thalazur a communiqué pour la première fois de son histoire sur les petits écrans, à travers une opération de sponsoring de l’émission C à Vous (France 5), qui est suivie par 1,2 million de personnes chaque soir. L’opération a eu lieu au mois de janvier, pendant une semaine (du lundi au dimanche), avec la diffusion d’un film de 12 secondes à l’entrée, à la fin et à chaque coupure publicitaire de l’émission. Objectif poursuivi par le n° de la thalasso en France : s’offrir de la visibilité et améliorer ainsi sa notoriété (27/01/2024).

Le groupe de thalasso Valdys va investir 1,2 million d’euros dans l’ensemble de ses quatre établissements de Roscoff, Douarnenez, Pornichet et Saint-Jean-de-Monts (installation de pompes à chaleur, récupération de l’énergie par échangeurs, etc.), afin de baisser sa consommation d’énergie et d’alléger son empreinte environnementale. Début janvier, il a également fermé son hôtel 2 étoiles de Douarnenez (50 chambres), pour le rénover et procéder à sa montée en gamme. L’établissement devrait rouvrir ses portes fin avril après 1,5 million de travaux (27/01/2024).

Le Dr Marie Perez Siscar a été réélue présidente de France Thalasso, pour un 5ème mandat consécutif de deux ans. Cette élection a eu lieu à l’occasion de l’Assemble Générale de France Thalasso, qui réunissait l’ensemble de la profession. Dans sa mission, la présidente de Côté Thalasso Banyuls-sur-Mer pourra s’appuyer sur les sept membres du bureau : Fabienne Busson, directrice des opérations de Thalazur, Olivier Raulic, directeur général des Thermes Marins de Saint-Malo, Julie Lemarié, directrice d’Alliance Pornic, Franck Marie, directeur général de Thalasso & Spa Barrière la Baule, Julie Salles, présidente des Corallines La Grande Motte, et Kelly Delage, VP commercial F&B and wellness Accor Europe & North Africa (26/01/2024).

Les thermes de Balaruc-les-Bains (34), premier établissement thermal de France, ont accueilli 47 322 curistes en 2023, soit une hausse de + 8,75% par rapport à 2022. Le chiffre d’affaires global s’est établi à 36,4 millions (+ 19,3%), dont 32,835 millions d’euros (+ 19,85%) pour les cures médicalisées. Depuis août 2021, le centre thermal est dirigé par Paul-François Houvion. Dès son arrivée, ce dernier a fait de l’innovation son fer de lance, en initiant un programme de recherche avec le concours de scientifiques et d’experts. D’ores et déjà, l’étude randomisée Thermidor, menée sous la direction du Dr Marc Julia (PH Médecine du Sport, CHU Lapeyronie), a reçu le prix du meilleur mémoire FST (Formation Spécialisée Transversale) de médecine du sport, lors de l’édition 2023 du congrès SFMES (Société Française de Médecine du Sport) / SFTS (Société Française de Traumatologie du Sport). Réalisée en partenariat avec le CHU, l’université et le CREPS de Montpellier, elle avait pour objet de mesurer l’adaptation de l’organisme de sportifs de haut niveau à la chaleur et l’impact de la chaleur sur leur performance. De fait, cette étude inédite a montré que l’entraînement des sportifs de haut niveau en eau thermale chaude améliore leur performance de 8%. Début 2023, un pôle R&D dirigé par le Dr Anita Reinhardt a également été créé au sein du laboratoire interne des thermes. Sa mission consiste à analyser des microalgues et des cyanobactéries non pathogènes, présentes dans l’eau et l’environnement immédiat des Thermes de Balaruc-les-Bains, afin d’étudier les possibles applications dermatologiques (propriétés antioxydantes et cicatrisantes) et thérapeutiques (anti-inflammatoires) (24/01/2024).

Les commentaires sont fermés sur cet article.