Accueil » Le Magazine • Business & communicationZoom sur ...

Des états généraux pour la filière parfumerie-cosmétique

14 mai 2020 Pas de commentaire

Les états-généraux de la filière parfumerie-cosmétique démarreront dans quelques jours, afin de tirer des leçons de la crise et de « relever collectivement le challenge de l’après-Covid », vient d’annoncer la Cosmetic Valley dans un communiqué. Ce branle-bas de combat est organisé en collaboration avec les collectivités territoriales, l’Etat français, la Commission Européenne, la FEBEA (Fédération des Entreprises de la Beauté), la CNEP (Confédération nationale de l’Esthétique et Parfumerie) et le CNRS. L’idée : relancer et renforcer le tissu industriel national, constitué à 85% de TPE et PME, en passant en revue les modèles et les pratiques. Et en intégrant davantage les enjeux liés à la sécurité sanitaire, à l’impact environnemental, à la RSE, au développement durable, à la valorisation des circuits courts ou encore au made in France.

Le plan de bataille prévoit trois grandes étapes. Du 1er au 30 juin, une consultation en ligne des acteurs de la filière (industriels, entrepreneurs, enseignants, chercheurs) doit permettre de recueillir les propositions et suggestions émanant de la profession : toutes les contributions sont les bienvenues. Du 1er juillet au 30 septembre, différents ateliers thématiques seront organisés pour construire le plan de relance. Enfin, les décideurs (privés et publics) de la filière seront réunis à Paris, au Carrousel du Louvre, les 14 et 15 octobre, afin de clore ces états généraux et de présenter le plan de relance (la date du 15 octobre a été retenue). Les professionnels du secteur désireux d’apporter leur contribution pourront le faire très prochainement, par le biais d’une plateforme digitale dédiée, qui sera opérationnelle début juin.

Anne Autret

Laissez un commentaire !

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.