Accueil » Le Magazine • nouveaux spas & lieuxZoom sur ...

Le Mildiss & Spa, entre sport et bien-être…

27 mai 2019 Pas de commentaire

Le premier hôtel & spa 4**** du sud-Sancy ouvrira ses portes le 4 juillet prochain au sud de Clermont‐Ferrand, au cœur du parc naturel régional des volcans d’Auvergne. Situé à proximité du village de Besse et de la station de ski de Super Besse, cet établissement baptisé Mildiss – pour 1010 mètres d’altitude – arbore un design authentique et moderne, fait de verre, de béton et de pin Douglas. Il est signé de l’architecte Jean‐Jacques Erragne (Atelier 4), qui a également orchestré la construction du parc d’attractions Vulcania dans la même région. Deux ex-rugbymen de l’ASM Clermont Auvergne sont à l’origine de ce projet placé sous le signe du terroir, du bien‐être et des activités de pleine nature, autour des valeurs du sport et de l’ovalie : Sébastien Bertrank et Xavier Verdy. Amoureux de leur région, ils sont parvenus à rassembler un groupe de partenaires-investisseurs, représenté par l’ex-chef d’entreprise local, Pierre Verdier (Transports Verdier). Une cinquantaine de personnes a ainsi intégré l’équipe de « supporters‐investisseurs » : un engagement assez unique dans le monde de l’hôtellerie !

Cet établissement bioclimatique se compose de 32 chambres de plain‐pied (prix : de 125 à 250 €) et offre une vue panoramique sur la nature, entre vallée et sommets environnants. Avec sa configuration en ellipse, qui permet de séparer les différents espaces, l’hôtel se prête aux séjours touristiques, mais aussi à l’événementiel (capacité d’accueil : jusqu’à 150 personnes), à l’accueil des sportifs de haut niveau et aux séminaires. Il abrite un spa de plus de 200 m², aux tonalités pierre de lave, avec deux cabines de massage (marque partenaire : Sothys), un espace jacuzzi, un sauna, un hammam, un solarium et une belle terrasse où un second jacuzzi a été aménagé en extérieur. Sans oublier une salle de sport de 50 m2 équipée d’un vélo, d’un rameur, d’un tapis de course, d’un rack de musculation… L’accès est gratuit pour la clientèle de l’hôtel. Dans le restaurant de 70 couverts, la carte propose une cuisine du terroir revisitée par le chef triplement étoilé Gilles Reinhardt. Plus de sept ans de maturation et un investissement supérieur à 5 millions euros ont été nécessaires pour mener à bien ce projet, qui a bénéficié du soutien du Département, de la Région et de l’Europe.

Anne Autret

Laissez un commentaire !

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.