Accueil » Le Magazine • Business & communicationZoom sur ...

Stratégie gagnante pour les Thermes de La Léchère

4 décembre 2017 Pas de commentaire

thermes-la-léchère-les-bainsRénovation finalisée pour l’hôtel Radiana*** aux Thermes de La Léchère. Courant 2017, l’établissement a fait l’objet d’un investissement de 800 000 €, afin de boucler la remise à niveau des parties communes et de ses 110 chambres (dont 28 suites hôtelières). «L’hôtel n’avait pas été refait depuis 1986, il a tout désormais d’un 4****», explique Christophe Arsant, le directeur général du site inauguré il y a 120 ans tout rond. Au cours des cinq dernières années, pas moins de huit millions d’euros ont ainsi été injectés dans la station thermale spécialisée en rhumatologie, phlébologie et gynécologie. Objectif ? Redynamiser ce bassin d’activités important dans la région : avec 5 900 curistes en 2017 et plus de 16 500 entrées payantes au spa, La Léchère est la troisième station de Savoie en termes de fréquentation, indique-t-il.

Jacuzzi-exterieur-Spa-õ-des-Lauzes ©DROutre la rénovation de l’hôtel pour un montant total de deux millions d’euros, cette enveloppe a notamment servi à changer l’ensemble des baignoires, équiper les thermes en appareils Kneipp, remplacer le mobilier du restaurant, aménager un parcours sportif dans le parc thermal… Surtout, 5,1 millions d’euros ont été injectés dans la construction du spa thermal O des Lauzes (photo ci-dessus) par la Communauté des Communes de la vallée d’Aigueblanche et le Département avec le soutien de fonds européens. Inauguré en 2012, celui-ci s’étend sur 1500 m² et s’impose comme le plus grand spa thermal de Savoie, souligne Christophe Arsant.

Comme dans de nombreuses stations thermales françaises, son inauguration a permis d’attirer une clientèle de touristes et de skieurs – Valmorel et ses stations satellites ne sont pas loin -, constituant ainsi un relais de croissance à l’activité conventionnée. «La création du spa nous a permis d’ouvrir l’établissement hôtelier et l’ensemble de la structure à l’année. Entre 2013 et 2017, nous avons enregistré une augmentation annuelle de + 15 %, toutes activités confondues», dévoile le dirigeant. Cette année, le nombre d’entrées a encore bondi de 10%, tandis que le nombre de curistes a progressé de 2 % par rapport à 2016. Le pôle hôtellerie et restauration est également en croissance, avec un gain de 1800 nuitées à périmètre constant (+ 2%) et de 2000 couverts (+ 5%).

Thermes-La-Léchère-les-Bains ©DRIl faut dire qu’en parallèle, ce plan d’investissements a été relayé par une stratégie de communication active (publicité, présence sur les réseaux sociaux et dans les salons, relations presse depuis 2015…) et par la commercialisation de la station (spa, hôtel, cures) via internet. En mars prochain, une plateforme commune remplacera d’ailleurs les trois sites existants, afin de favoriser les synergies et d’optimiser la visibilité des thermes sur le web. Au cours des cinq dernières années, la direction a également multiplié les courts séjours – au spa comme aux thermes – tout en travaillant sur l’aspect qualité. Depuis cette année, La Léchère est l’une des trois stations savoyardes à détenir le certificat Aquacert : le résultat de trois ans d’efforts qui s’est soldé par l’embauche d’un responsable qualité.

Les Thermes de la Léchère sont exploités par la Société des Eaux Thermales de La Léchère, une société d’économie mixte contrôlée par la Communauté des Communes de la vallée d’Aigueblanche, La Léchère, Aigueblanche, les Avanchers et un pôle bancaire. Le site emploie 180 collaborateurs dont 42 permanents répartis entre le centre thermal, le spa O des lauzes, l’hôtel 3***, deux résidences hôtelières 2** et 3*** et un restaurant bistronomique (200 couverts). En 2017, son chiffre d’affaires estimé dépasse 6,7 millions d’euros, réalisés à hauteur de 59 % pour l’activité thermale, 28% pour l’hébergement, 10 % pour le spa thermal et le solde pour la restauration. Prochain chantier programmé : la poursuite de la rénovation des Thermes Blancs (réfection de la piscine, du couloir de marche…), le bâtiment historique qui devrait accueillir à terme les cures premium.

Anne Autret (Photos : ©DR – Thermes de La Léchère)

Laissez un commentaire !

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.