Accueil » Le Magazine • nouveaux spas & lieuxZoom sur ...

Un spa Diane Barrière au Fouquet’s Paris

12 janvier 2018 Pas de commentaire

spa-diane-barrière-paris-piscine Il a fallu six mois de travaux pour rénover l’établissement et son espace bien-être. Après le Ritz et le Crillon à Paris, le spa de l’hôtel Barrière le Fouquet’s Paris s’est refait une beauté sous la houlette de la décoratrice Chantal Peyrat. Nouveau nom, nouveau design, nouvelle carte de soins : rebaptisé Spa Diane Barrière, comme tous les espaces bien-être du groupe hôtelier, ce havre de 750 m² affiche une ambiance totalement différente depuis l’été dernier. Un lifting complet et un nouveau départ sous la direction de Fanny Martin (ex-Four Seasons Bora-Bora), la nouvelle spa manager.

spa-diane-barrière-paris-tisanerieExit, le rouge et le brun foncé ! Toujours implanté au sous-sol du 5 étoiles, le spa se distingue désormais par son esprit « comme chez soi » version grand luxe à la Française. La culture en plus… Cheminée factice dans l’entrée, toile crème imprimée d’éventails aux murs, boiseries peintes en gris, photos et reproductions de maîtres exposées un peu partout, tisanerie aux allures de bibliothèque… : le style est radicalement différent et l’espace offre davantage d’intimité à la clientèle. Le bassin de 15 X 6 mètres équipé de jets ? Il est toujours là mais n’est quasiment plus visible depuis l’accueil. La tisanerie / espace de repos ? Le mobilier est plus cosy et une cloison façon bibliothèque crée une rupture avec la piscine. Deux hammams (femmes et hommes), un sauna, la salle de fitness de 50 m² refaite à neuf (partenaire : Technogym) et le petit salon de coiffure n’ont pas bougé. Sans oublier les cinq vastes cabines de soins (dont une duo) équipées en tables Gharieni.

spa-diane-barrière-fouquet-paris-Depuis sa réouverture, l’espace propose des séances de cryothérapie corps entier et localisée, une nouveauté dans la carte. Par ailleurs, les soins sont désormais signés de la marque Kos au lieu de Shiseido : made in France, belles matières et positionnement haut de gamme obligent. Outre différents soins et rituels visage et corps, le programme inclut une retraite urbaine Détox & Détente de deux jours (8 soins, 900 €) ou trois jours (12 soins, 1200 €) conçue avec Jimmy Jarnet, coach sportif et masseur bien-être. Au menu : bilans personnalisés, détente (yoga, respiration, méditation), activités physiques (Pilates, aquafitness…), soins spa et nutrition (cure de jus détox, déjeuners vegan…), selon les quatre piliers du bien-être. Quatre « évasions » ont également été mises point pour la clientèle extérieure : elles se composent d’un soin ou d’un rituel, plus l’accès à l’espace bien-être pendant une demi-journée. Les produits Kos (une trentaine de références visage et corps) sont disponibles à la revente à l’accueil. Une belle vitrine pour cette griffe naturelle que l’on trouve aussi, à Paris, au spa du Ritz à côté d’Evidens de Beauté et de Maison Caulières.

Anne Autret (photos : ©Marc Bérenguer)

Laissez un commentaire !

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.