Accueil » Le Magazine • Business & communicationZoom sur ...

Une étude prouve les bienfaits de la thalasso

29 novembre 2017 Pas de commentaire

thermes-marins-saint-malo-thalassoOui, l’immersion dans l’eau de mer chaude et les soins de thalasso ont des effets bénéfiques sur le sommeil, l’état de santé et le bien-être en général. C’est la conclusion d’une étude inédite, menée au mois de juin par des spécialistes du sommeil aux Thermes Marins de Saint-Malo. L’établissement présidé par Serge Raulic a en effet ouvert ses portes pendant trois jours et quatre nuits à une équipe de l’Institut de Recherche Biomédicale des Armées (IRBA) et de l’Université Paris Descartes.

Co-dirigée par Mounir Chennaoui, chef de l’unité fatigue et vigilance de l’IRBA, cette étude a été menée dans les conditions d’un laboratoire* auprès d’un panel limité, mais suffisant pour en tirer des conclusions significatives, assurent ses auteurs. Pendant la durée du séjour, 11 volontaires âgés de 24 à 63 ans ont ainsi reçu 12 soins de thalasso (certains exclusifs) proposés par les Thermes Marins de Saint-Malo. Tous étaient réalisés avec de l’eau de mer chauffée : modelage sous affusion, enveloppement d’algues suivi d’un rinçage drainant, douche sous-marine en baignoire individuelle, affusions dynamiques, bain jets aux huiles essentielles, jets cervicaux et lombaires en piscine, Aquarelaxation.

Résultat ? Tous les paramètres testés montrent une amélioration des ressentis comprise entre + 13 % et + 106 % :  + 31 % sur le bien-être, + 88 % sur la détente, + 106 % sur la souplesse, – 55 % sur la douleur… Le bilan est tout aussi positif en ce qui concerne l’humeur et la fatigue (-70 % du score sur l’échelle de fatigue de Pichot, – 97 % du score total de perturbation de l’humeur sur l’échelle POMS…), le stress et l’anxiété (- 31 % de score sur l’échelle HAD), les capacités cognitives (- 49 % du nombre d’erreurs au test PVT-B) et le sommeil (+ 20 % de temps total de sommeil dès la 1ère nuit) : après trois jours de soins, on observe un gain de 23 minutes de sommeil réparateur en plus. Autant de résultats qui perdurent une semaine après la reprise d’une activité professionnelle.

Etant donné ce bilan positif et le peu de littérature scientifique sur le sujet, l’étude va faire l’objet d’une publication scientifique internationale. Elle a également été présentée par l’IRBA au dernier Congrès du Sommeil à Marseille.

Anne Autret

*Etude Thermes Marins de Saint-Malo / Institut de Recherche Biomédicale des Armées (IRBA), juin 2017. Etude réalisée in situ aux Thermes Marins de Saint-Malo • 11 participants volontaires de 24 à 63 ans • 3 conditions expérimentales : – après 15 jours d’activités professionnelles intenses entraînant une dette modérée du sommeil – pendant un séjour 4 nuits au Grand Hôtel des Thermes et 3 jours avec 12 soins de thalassothérapie suivant  les 7 protocoles spécifiques Thermes Marins de Saint-Malo – après le séjour • 6 paramètres évalués • Matériels : monitoring EEG, prélèvements salivaires,  tests : KSS, Pichot, EVA, HAD, PVT-B, POMS •

 

 

Laissez un commentaire !

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.