Accueil » Le Magazine • Nouveaux produits & soinsZoom sur ...

Vital Tech lance son dôme nouvelle génération

6 avril 2018 1 commentaire

La marque existe depuis 2013 et le basketteur Tony Parker en est fan… ! Après avoir conçu deux premières versions, brevets à l’appui, la société Vital Tech lance aujourd’hui la V3 de son caisson détox à infrarouges longs. Signe distinctif ? Basé comme les autres modèles sur le principe de l’infrathérapie (recommandée pour la détox, la minceur, l’anti-âge, la relaxation, la récupération sportive…), il est équipé de plaques de carbone dernière génération, qui permettent de chauffer l’appareil quasi-instantanément et de monter à la température désirée en moins de 5 minutes. « Depuis le début, nous sommes les seuls à proposer des dômes dont on peut réguler la température, explique Alexandra Gavsevitch, co-fondatrice de Vital Tech avec Eric Fauchon. Notre nouvelle version est dotée d’un dispositif qui permet de programmer des séances de façon très fine, avec une température et une durée déterminées par zone ». D’où la possibilité de proposer des programmes ciblés ou personnalisés. Par ailleurs, la technologie carbone est également utilisée pour chauffer le matelas : un choix technique qui optimise l’action de l’appareil.

Comme l’ensemble des dômes qui sortent de chez Vital Tech, la V3 est entièrement fabriquée en France. Son prix s’échelonne de 15 000 € à 25 000 € HT environ, selon le cahier des charges et le design. « Nous contrôlons l’ensemble de la production. C’est la raison pour laquelle nous pouvons répondre à des cahiers des charges spécifiques. A certains endroits, nous sommes à marque blanche, ailleurs, nous pouvons livrer un modèle nomade pour réaliser les soins en chambre (visuel ci-dessus). Une fois replié, il fait la taille d’un chariot d’étage», explique la dirigeante.

Depuis sa création, la société française a placé 70 appareils en France et une trentaine en Suisse, en Allemagne, à Hong-Kong, en Australie… « Le développement de notre activité a vraiment démarré en 2015, indique Eric Fauchon. Nous souhaitons nous déployer en France et à l’étranger. Nous aimerions notamment trouver un bon distributeur en Allemagne ». Dans l’Hexagone, un accord cadre a été signé avec Esthetic Center, Beauty Success, Point Soleil, Smart Body… La marque est également présente à la thalasso Thalassa sea & spa de Quiberon et à la thalasso Serge Blanco à Hendaye. Mais aussi au Bürgenstock Resort en Suisse, avec ses deux hôtels de luxe, son Medical Wellness Center, son Bürgenstock Alpine Spa… « Nous allons installer notre V3 dans le futur Medispa de l’épouse de Tony Parker aux Etats-Unis », dévoile Alexandra Gavsevitch.

Alexandra Gavsevitch et Eric Fauchon : un duo précurseur dans l’univers du bien-être… Elle est naturopathe et aromatologue, il est ostéopathe et acupuncteur. Avant de se lancer dans l’aventure Vital Tech, ils avaient ouvert en 2007 le centre Vital à Boulogne-Billancourt. Un concept pionnier, fondé sur la détox (déjà) et la prévention santé. « Nous avons de bonnes connaissances en médecines naturelles et complémentaires. Au départ, nous avons conçu le Vital Dôme pour notre propre usage et nous avons été exploitants nous-mêmes : ça compte ! », note la dirigeante. En 2015, le tandem a mis un terme à l’aventure Vital pour se concentrer sur Vital Tech. Aujourd’hui, la société emploie une dizaine de personnes.

Anne Autret

1 commentaire »

  • Lirand :

    Acheté et approuvé ! Le service après vente est aussi top.

Laissez un commentaire !

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.