Accueil » Le Magazine • Nouveaux produits & soinsZoom sur ...

Payot s’engage et signe une ligne certifiée bio

12 juillet 2021 Pas de commentaire

C’est une première pour Payot ! Alors que la marque a entrepris la révision de toutes ses gammes dans le cadre d’une démarche tendant vers la « clean beauty », la voilà qui s’apprête à lancer une ligne bio certifiée Cosmos Organic.

Cinq produits fabriqués en France composent cette gamme courte, baptisée Herbier : l’Huile démaquillante (24,50 € environ le flacon verre 95 ml), l’Huile de beauté visage (46 € le flacon-pipette 30 ml), la Crème universelle visage (44 € le pot 50 ml), l’Huile corps revitalisante (40 € le flacon verre 95 ml) Et, c’est original, la Barre de massage nourrissante visage et corps (21 € la barre de 50 g), un produit vert et nomade par excellence.

Leurs points communs ? Tous renferment entre 99,7% et 100% d’ingrédients naturels et tous affichent des formules véganes minimalistes. « Nos formules contiennent entre 5 et 12 ingrédients, à l’exception de la crème qui en contient 21, mais ils sont issus de 14 matières premières », précise Ilana Fartouk, responsable R&D de Payot. Par ailleurs, la marque a privilégié le sourcing local et les formules sans eau – 4 produits sur 5, à l’exception de la crème. Enfin, l’ensemble des produits sont vendus sans étui, hormis la barre de massage nourrissante. Voilà pour les engagements green d’Herbier… !

Côté formulation, chaque produit arbore une huile essentielle « signature » (à l’exception de l’Huile démaquillante) : HE d’immortelle anti-âge pour l’Huile de beauté visage, HE de lavande pour la Crème, HE de romarin pour la Barre et HE de thym pour l’Huile corps. Les bénéfices sont simples et tous les produits font la part belle à l’huile d’olive, mais aussi à l’huile de tournesol et à l’huile de soja pour la référence corps.

Cette gamme « engagée » et certifiée bio vise une cible relativement large en termes d’âge. Son lancement est prévu pour le mois de septembre. Il intervient alors que Payot a élaboré une charte de formulation particulièrement exigeante pour l’ensemble de ses cosmétiques conventionnels. Mise en place depuis janvier 2021, cette charte comprend la suppression totale des matières sujettes à polémique, une réduction des listes INCI et un indice de naturalité supérieur à 80 % pour tous ses nouveaux produits. « Nous avons adopté une démarche de clean beauty, sans sacrifier à la performance, ni à la sensorialité, qui font partie des engagements Payot », précise Karine Strippoli, directrice marketing et communication de la marque.

Les nouveaux produits et les relancements sont concernés. Aujourd’hui, une trentaine de produits a été reformulée sur les quelque 120 références que compte la marque Payot. « Après 2023, il restera une vingtaine de produits non reformulés selon notre nouvelle charte », indique Ilana Fartouk.

En parallèle, les packagings sont également revisités à l’aune d’engagements durables et responsables. Le mouvement remonte à 2017, avec la suppression de la totalité des notices papier. Désormais, 100 % des étuis en carton sont issus de forêts gérées durablement, et plus de 75 % des packagings sont constitués de matériaux recyclables. D’ici 2030, la marque entend poursuivre dans cette voie et atteindre la neutralité plastique. Step by step…!

Anne Autret

Laissez un commentaire !

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.