Accueil » Le Magazine • nouveaux spas & lieuxZoom sur ...

Une thalasso flambant neuve pour Relais Thalasso Bénodet

9 octobre 2018 Pas de commentaire

C’est en 1998 que la thalasso de Bénodet a vu le jour dans le sud de la Cornouaille, à une quinzaine de kilomètres de Quimper. Vingt ans après sa sortie de terre, l’établissement de 1700 m² s’apprête à fermer ses portes pour une rénovation totale chiffrée à près de deux millions d’euros par le groupe Phélippeau. Quatre mois de travaux sont prévus afin de créer un étage supplémentaire qui abritera une salle de fitness, une salle de repos, une tisanerie et un solarium – avec vue sur mer, ce qui n’était pas le cas jusqu’ici. L’accueil et la zone sèche vont également déménager avec, à la clé, l’aménagement d’une douzaine de cabines dédiées aux soins spa et esthétiques (marque partenaire : Labiomer).

Quant à l’espace thalasso à proprement parlé, il va connaître une transformation totale. Exit, le centre traditionnel tel qu’on le connaît partout ailleurs en France. Ou presque… A sa réouverture début mars, il s’alignera sur le Château des Tourelles, le navire-amiral de Pornichet, et se composera uniquement de Suites Relais Thalasso. « Nous ne reviendrons pas en arrière, nous voulons continuer à faire de la thalasso autrement : les curistes qui changent de cabine entre deux soins et qui attendent dans les couloirs, c’est fini pour nous », déclare Anne Phélippeau-Korb, vice-présidente du groupe familial.

Neuf Suites vont être créées : deux selon le modèle initial (elles existent déjà), qui permet de prendre en charge une ou deux personnes simultanément, et sept selon un nouveau modèle qui sera dévoilé dans la petite ville balnéaire. « Nous allons aménager à Bénodet la V2 de nos Suites Relais Thalasso, poursuit-elle. Il s’agit toujours du même concept : l’ensemble des soins sont réalisés dans le même espace, au même créneau horaire et par la même thérapeute. Mais nous avons retravaillé nos Suites pour optimiser leur occupation et apporter une réponse mieux adaptée à notre clientèle qui vient en solo. Désormais trois personnes pourront être accueillies en décalé ». La capacité d’accueil reste la même : 150 curistes par jour.

Les travaux devraient démarrer début novembre, à l’issue des vacances scolaires. Un chantier attendu depuis plusieurs années et qui devrait redynamiser l’établissement. « Quand nous avons créé la thalasso il y a 20 ans, c’était une vraie machine de guerre. Elle a enregistré une croissance à deux chiffres pendant dix ans, c’était le plus gros développement du secteur, indique la dirigeante. Au bout de dix ans, il aurait fallu rénover, mais nous avons du concentrer toutes les ressources du groupe – financières, humaines –  sur l’ouverture du Château des Tourelles. Nous pensions qu’il nous faudrait trois ans pour absorber cet énorme projet, mais il nous en fallu cinq car, contrairement à nos prévisions, notre ancienne clientèle n’a pas suivi et nous avons dû repartir de zéro ». Aujourd’hui, le groupe a donc de nouveau la capacité d’investir dans ses autres établissements, poursuit la dirigeante. Après Bénodet, la rénovation de la thalasso Relais Thalasso Ile de Ré est dans ses cartons.

La Maison Phélippeau détient dans son portefeuille trois établissements : Relais Thalasso Bénodet, Relais Thalasso Ile de Ré et Relais Thalasso Château des Tourelles à Pornichet (avec le soutien d’investisseurs). Le groupe familial se développe également en franchise depuis 2012. C’est sous ce régime qu’on été créés les Relais Thalasso des Sables d’Olonne et de Kusadasi en Turquie.

Anne Autret

 

Laissez un commentaire !

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.